MAT: Mouvement Art Technologie
Dimanche 19 juin à 15h00 - Résultats de la vente aux enchères

 

Retour à la liste
Lot sur 94
Cet objet n’est pas ou plus en vente.
Pour essayer de l'acquérir en vente de gré-à-gré, contactez-nous.

Lot 41
# 403 vues Partager :
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Envoyer cette page à un ami

Brian Gysin & Ian Sommerville (1916-1986 & 1940-1976)

« Dreamachine » - 2013

Sculpture

H: 82 cm - L: 26 cm

Estimation :   2 300 € - 3 200 €

Un des trois exemplaires réalisés pour l’exposition « Brion Gysin Dreamachine » en 2010, en France.

La « Dreamachine » (originellement Dream Machine, c’est-à-dire Machine à Rêves en anglais) est un cylindre rotatif pourvu de fentes et d’une ampoule en son centre. La rotation du cylindre fait que la lumière émise par l’ampoule traverse les fentes à une fréquence particulière, ayant la propriété de plonger le cerveau dans un état de détente et de procurer des visions à l’utilisateur, lorsque celui-ci regarde la « Dreamachine » les yeux fermés, à travers ses paupières. Cet exemplaire est l’un des trois fabriqués pour l’exposition « Dreamachine » au consortium de Dijon.

À propos de BRIAN GYSIN & IAN SOMMERVILLE

Brian Gysin est surtout connu pour sa découverte de la technique du cut-up, utilisé par son ami, le romancier William S. Burroughs. Avec l’ingénieur Ian Sommerville, il a inventé la Dreamachine, un dispositif de scintillement conçu comme un objet d’art qui pourrait être regardé avec les yeux fermés. C’est dans la peinture et le dessin, cependant, que Gysin a consacré ses plus grands efforts, pour la création d’œuvres calligraphiques inspirées par les écritures cursives Japonaises « herbe » et l’écriture arabe. Burroughs a déclaré plus tard : « Brion Gysin était le seul homme que je respectais ».